Présentation

C’est en 1985 que la compagnie Le Manteau d’Arlequin est créée à Soyaux.

Elle plante ses décors le plus souvent en Charente où elle monte de nombreux auteurs classiques : Molière, Marivaux, Regnard, Labiche, Musset…

Marie-Claude Pluviaud, premier prix de Conservatoire, son animatrice, assure elle-même, outre la confection des costumes, nombre de mises en scènes.

En 1995, puis en 1999, elle confie la mise en scène de deux de ses spectacles (« La Ménagerie de Verre » de Tennessee Williams et « Un bateau pour Lipaïa » de Alexeï Arbuzov) à une professionnelle, Marisol Mathieu.

En 2001, elle collabore avec François Moujard pour le spectacle « Les Liaisons Dangereuses ».

C’est avec Françoise Sabarots, professeur de lettres en charge de l’option théâtre au Lycée Marguerite de Valois, qu’elle choisit de monter « Gigi » de Colette, le treizième spectacle de la compagnie.

2005 : vingtième anniversaire de la troupe ! pour fêter dignement cet évènement, elle se lance un défi : offrir au public deux créations, « Oh les beaux jours » de Samuel Beckett, montée à nouveau dans une mise en scène de Françoise Sabarots, et « La Puce à l’Oreille » de Georges Feydeau, dans une mise en scène dé-coiffante de Marisol Mathieu.

Deux ans de travail pour toute l’équipe !

2007 : La troupe choisit un texte d’un jeune auteur contemporain pour son seizième spectacle. « Le Jardin des apparences » a représenté un coup de cœur pour l’ensemble de la troupe, séduite par la justesse du ton, la vérité des situations, la maîtrise de l’écriture.

Puisse le spectateur partager notre enthousiasme, et notre interprétation contribuer modestement à faire connaître un jeune auteur de grand talent.

2008 : « La Cerisaie » : Cette comédie d’Anton Tchekhov, entre le rire et l’émotion, nous fait vivre le drame de ceux qui n’ont pas su s’adapter à l’évolution de la société.

Sous la direction de Jean Gouguet, comédien professionnel retraité, qui a lui-même adapté le texte, avec des costumes de Marie-Claude Pluviaud, le Manteau d’Arlequin et douze de ses comédiens, abordent avec  » La Cerisaie  » un immense auteur russe. Ce 17ème spectacle de la troupe sojaldicienne a nécessité deux ans de travail !.

2010 : « L’Antichambre » : Comédie historique en neuf scènes de Jean Claude Brisville. Nous sommes au18ème Siècle à l’époque des salons littéraires. Marie du Deffand recueille sa nièce Julie de Lespinasse qui s’apprêtait à entrer au couvent. Une lutte sourde d’ambitions s’établit peu à peu entre les deux femmes, arbitrée par le Président Hénault, un vieux monsieur plein d’humour.

Un très beau texte calqué sur le langage des Lumières, qui nous replonge dans l’époque de l’Encyclopédie.

2011 : « Le Misanthrope ou l’Atrabilaire amoureux » : comédie de Jean Baptiste Pocquelin dit MOLIERE, dont l’intemporalité est renforcée par les costumes partiellement modernes.

2011 : « Les Brumes de Manchester » : comédie policière de Frédéric Dard

2012 : « Vaudevilles en chemise » : Deux courtes pièces en un acte (environ une heure chacune) de Labiche: « La fille bien gardée » et Feydeau : « Mais n’te promène donc pas toute nue! ». La peinture de la bourgeoisie du second empire pour Labiche, de la belle époque pour Feydeau se ponctue de quiproquos et de situations affolantes qui se compliquent et s’accélèrent de scène en scène. Que le dénouement soit attendu ou délirant, le rire va crescendo pour notre plus grand plaisir !

Cette année là : La salle de spectacle des Carmes à La Rochefoucauld, en marge de la représentation des « Brumes de Manchester », accueille une exposition de costumes. Ils ont été réalisés essentiellement par Marie-Claude Pluviaud pour les différentes prestations théâtrales de la troupe depuis plus de 20 ans et crées dans le respect de l’époque des œuvres présentées. Cette exposition itinérante et renouvelée grâce à l’exceptionnel vestiaire existant, est à nouveau proposée à la Médiathèque de Champniers, puis en mars 2016 au Centre Social de Pond Pontouvre. Elle rencontre à chaque fois l’intérêt du public.

2015… : « Oncle Vania » d’Anton Tchekhov et « Tailleur pour Dames » de Georges Feydeau : La troupe fête son 30ème Anniversaire et accueille à la création des pièces du 12 au 15 novembre à l’Espace Matisse de Soyaux, plus de 600 spectateurs pour 2 représentations de chacun des spectacles.

A l’occasion de cet évènement de vie de la Compagnie, naît aussi ce nouveau site Internet, ainsi qu’un film retraçant son histoire sous le titre « Trente Ans de Théâtre Amateur » qui est présenté au public en projection gratuite au mois de septembre 2015 à l’Auditorium de SOELYS à Soyaux.

2017 : Le vendredi 19 mai 2017 la troupe ouvre le Festival de Théâtre Amateur FESTHEA pour la Sélection Régionale de POITOU-CHARENTES. Elle présente HORS CONCOURS la pièce « TAILLEUR POUR DAMES » de FEYDEAU pour la 15ème représentation de ce spectacle.

Le samedi 7 octobre 2017 à 15h00 la compagnie est mise à l’honneur dans TAPIS ROUGE sur RDC RADIO DIFFUSION CHARENTAISE ou pendant près d’une heure Bruno, le talentueux animateur de l’émission, s’entretient avec Patrick Noblecour et Jean-Louis Moret sur le parcours théâtral de la troupe, ses ambitions et sa pérennité. Un éclairage bienveillant sur plus de 30 ans d’existence et du succès rencontré auprès du public Charentais. Un moment privilégié pour tous les auditeurs de RDC en Charente et tous les départements alentour.

2018 : En Janvier, la commune de BRIE SOUS MATHA en Charente Maritime accueillera la 23ème et dernière représentation de TAILLEUR POUR DAMES.

Fin d’année, les répétitions initiées en 2016 permettront au public de découvrir les comédiennes et comédiens de la troupe dans la magnifique et truculente pièce de Goldoni « Les Rustres » adaptée par Marie-Claude Pluviaud. Une comédie où les femmes triomphent du joug de leurs « vieux » maris avares, despotes mais aussi ridicules que drôles dans l’enfermement de leurs certitudes.

Rendez-vous le samedi 10 et le dimanche 11 novembre 2018 à l’ESPACE MATISSE de SOYAUX.